6 erreurs à éviter lorsque vous faites appel à un illustrateur pour votre communication

Vous souhaitez faire appel à un illustrateur pour réaliser des illustrations dans le cadre de votre communication ? Vous faites vos premières recherches mais vous êtes un peu perdu, vous ne savez pas par où commencer ? 

Il n’est pas toujours facile de se lancer dans un projet que l’on a jamais réalisé auparavant.

Afin de vous aider à le préparer au mieux, je vous explique dans cet article les 6 erreurs à éviter lorsque vous faites appel à un illustrateur pour votre communication.  😉

6 erreurs à éviter lorsque vous faites appel à un illustrateur pour votre communication

Pourquoi faire appel à un illustrateur pour votre communication ?

Faire appel à un illustrateur pour votre communication vous permettra de :

  • Vous différencier de vos concurrents
  • Renforcer le positionnement de votre marque
  • Vulgariser votre activité de manière ludique
  • Rendre votre marque attachante, et facilement mémorisable
  • Fidéliser votre audience à vos contenus
  • Permettre une identification de votre cible
  • Raconter une histoire à votre audience

 

Pour aller plus loin, je vous invite à lire mon article : 8 marques qui utilisent l’illustration dans leur communication.

6 erreurs à éviter lorsque vous faites appel à un illustrateur pour votre communication

Ne pas préparer de cahier des charges

Tout travail graphique soumis à un prestataire doit faire l’objet d’une préparation en amont au sein de votre entreprise. C’est un travail que vous pouvez réaliser vous-même, en tant que gérant, ou confier à votre chargé / directeur de communication si vous en avez un.

Plus votre cahier des charges sera précis, clair et étayé, plus le devis qui vous sera adressé sera juste et précis.

De plus, avoir un cahier des charges précis pose le périmètre de votre projet avec clarté, et vous assure du bon déroulement de la prestation. En cas de manquement de la part de votre prestataire, vous aurez un document  auquel vous référer, afin d’éviter tout oubli ou incompréhension.

Dans votre cahier des charges, il est important de préciser :

  • Votre activité
  • Votre positionnement
  • Le produit / service que vous souhaitez promouvoir
  • Le besoin auquel il répond auprès de votre cible
  • Votre cible : soyez le plus précis possible (âge, sexe, mode de consommation)
  • Votre stratégie de communication : médias utilisés, ton adopté, charte graphique si vous en avez une
  • Votre objectif : à quel objectif doit répondre votre illustration ?

Ne pas connaître votre cible

Connaître votre cible est une étape essentielle de votre communication. 🎯

En effet, celle-ci sera sûrement plus réceptive à un mode de communication qu’un autre.

Connaître votre audience vous permettra également de savoir avec quel ton lui parler : si vous devez privilégier l’humour ou le sérieux, si vous devez utiliser des couleurs vives ou douces, si vous devez adopter le tutoiement ou le vouvoiement, etc. Voici une fiche pratique qui devrait vous aider à cerner votre audience. 

Ne pas définir l'objectif de votre communication

Comme indiqué ci-dessus, votre cahier des charges doit impérativement stipuler l’objectif auquel doit répondre la communication que vous souhaitez faire réaliser.

En fonction de l’objectif, vous allez être dirigé vers le service le plus approprié. Et celui-ci sera créé de sorte à servir votre objectif.

En effet, l’illustrateur peut vous proposer des services différents, proposant divers avantages :

  • L’identité graphique : apporter une cohérence graphique à votre marque, vous rendre remarquable et reconnaissable, 
  • L’illustration : illustrer vos propos, retenir l’attention, décorer votre site, votre blog, votre newsletter
  • La BD : vulgariser un concept, animer vos réseaux sociaux, créer de l’engagement avec votre communauté, vous distinguer de vos concurrents
  • L’infographie : faciliter la compréhension de votre activité / produit / service, avoir un support de présentation pour votre stand / bureau / boutique
  • Plaquette de présentation : démarcher vos prospects, partenaires, informer vos collaborateurs…
  • Bannières pour les réseaux sociaux : inciter votre audience à l’action, informer vos abonnés

Poursuivre plusieurs objectifs à la fois

Il est important de bien avoir en tête qu’UN support de communication / visuel répond à UN objectif précis.

Si vous cherchez à poursuivre trop d’objectifs à la fois dans votre communication, celle-ci risque de ne pas être claire. Trop la charger en informations reviendrait à  complexifier le message et donc cela aurait l’effet inverse de celui escompté : perdre l’attention de votre audience.

Travailler avec plusieurs illustrateurs pour votre communication

Une autre erreur à éviter lorsque vous faites appel à un illustrateur pour votre communication, c’est de faire appel à des artistes différents à chaque projet.

Pourquoi ?

D’une part, car travailler avec plusieurs illustrateurs pour votre communication ne vous permettra pas d’avoir une cohérence graphique, ce qui risque de semer la confusion auprès de votre audience !

Ce manque de cohérence visuelle risque également de donner une impression de désordre, et de véhiculer une image brouillon et désorganisée de votre entreprise. Cela aura pour effet de réduire la confiance que votre cible vous portera.

Enfin, privilégier le même illustrateur au cours de votre travail vous permettra de fidéliser votre audience, qui vous identifiera plus facilement. 👀

Imposer votre prix (ou demander une prestation gratuite 😱)

Cela arrive malheureusement trop souvent dans notre métier : des clients qui veulent choisir du prix ou, pire encore, qui nous proposent de travailler gratuitement « en échange de visibilité » !

Sachez que nos prix ont été sérieusement calculés, nous ne les établissons pas au hasard. Ils nous permettent de régler nos factures, payer nos impôts et nos cotisations URSSAF et de nous nourrir. Les négocier revient à mépriser notre travail…

De même qu’il ne vous viendrait pas à l’idée de demander un tatouage gratuit ou au rabais (pour comparer avec une profession relativement proche), je vous prie de bien vouloir respecter la valeur de notre travail s’il vous plaît. 🙂

Conclusion

Voilà, vous savez désormais quelles sont les  6 erreurs à éviter lorsque vous passez commande auprès d’un illustrateur dans le cadre de votre communication. J’espère que mon article vous aura été utile, n’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous souhaitez un éclaircissement.

Afin d’accompagner au mieux mes clients, j’aborde toutes ces questions au cours de la séance de découverte gratuite, ainsi qu’au travers d’un questionnaire dédié à chacun de mes services.

Pour consulter mon portfolio, rendez-vous sur ma page réalisations.

Réservez votre séance de découverte gratuite
Nous pourrons ainsi déterminer quel accompagnement vous correspond le mieux ! 👊